Textes pour casting en ligne

Texte 1

Depuis qu’il est devenu l’ange-gardien officiel des enfants, Papy Grognon vit dans le ciel, sur un confortable nuage, en compagnie de son fidèle chien Ronchon, et de ses amis la lune et le soleil.
Ce matin, Papy Grognon est très en forme. Ecoute-le (rire masculin)… Il feuillette un vieux livre de blagues qui le fait rire aux éclats.
A force de l’entendre, Ronchon se met à rigoler lui aussi (aboiements « joyeux !»). C’est normal ! Le rire, c’est comme les bâillements : c’est très contagieux !

Le soleil les regarde d’un œil amusé :
– « Pourquoi riez-vous comme des baleines tous les deux ? Vous avez avalé un clown au petit-déjeuner ? »

Hilarité général dans le ciel ! Papy Grognon en a mal au ventre…
– « Ah ! Ça fait du bien de rire. Rien de tel pour se donner de l’énergie ! »

Le soleil lui tend une lettre :
– « Ça tombe bien ! Tu vas en avoir besoin. Lis-moi ça ! »

– « Bonjour Papy Grognon. C’est Nora. A l’école, on se moque de moi et ça m’énerve ; mais je ne sais pas comment faire pour que ça s’arrête. S’il vous plaît, venez m’aider…

Bon…j’ai compris je terminerai mon livre plus tard…Ronchon la petite Nora a besoin de nous ! » 

 

Texte 2

A l’école des sorciers de Chapouli, chacun a le droit de faire ce qu’il veut. Il n’y a pas de règles, ni de punition. Le directeur, Vieux Tartouille, y tient beaucoup : les enfants doivent être libres de faire absolument tout ce qu’ils veulent ! 

Par exemple, ils peuvent utiliser leur baguette magique quand ils en ont envie, chanter pendant que maître Grand gribouille parle, et jouer dans la cour quand bon leur semble… 

Dans ces conditions, pas évident de faire la classe ! Et Grand Gribouille doit parfois arrêter sa leçon pour aller chercher un élève coincé avec son balai volant sur le toit !

Mais jusqu’à présent, rien de très grave n’est arrivé dans l’école… 

Ce matin, Mathéo a envie de transformer un de ses camarades de classe en animal dégoûtant.

Midoussi, Midoussa !

Sa voisine devient une grosse pieuvre géante à l’odeur immonde de poisson pourri. Paniqué, Grand Gribouille, court à l’autre bout de l’école chercher un aquarium pour la mettre dedans, en attendant de trouver un moyen d’annuler le sortilège. 

Pendant ce temps-là, Emma attrape les stylos à encre magique posés sur une étagère. Que pourrait-elle bien dessiner ? Un lapin ? Un bateau pirate ? Elle sait ! Sur ses bras et ses jambes, elle trace des lignes dans tous les sens et peu à peu une toile d’araignée apparaît. Au bout de quelques instants, des boutons rouges, jaunes, verts poussent sur son corps. Comme c’est amusant ! Ils clignotent ! 

Affolé, le maître appelle les parents d’Emma pour qu’ils viennent la chercher. Il faut l’emmener de toute urgence à l’hôpital des sorciers.